Biographie

Fondé en 1986, AGRESSOR est considéré comme LE groupe pionnier du Thrash/ Death Metal Français qui influençera beaucoup d'autres groupes en France comme ailleurs.

La même année, le groupe enregistre sa première demo, « The Merciless Onslaught » qui reçu un  très bon accueil dans la scène Metal underground et propulsa directement le groupe internationalement.

En 1987 sortit « Satan Sodomy », la deuxième demo dont la pochette fit sensation car fortement teintée de sexe et de Black Metal.

Agressor commence alors les concerts en France et en Suisse avec notamment Messiah, Samael, Sodom et Living Death.

Avec le Split LP «Licensed to Thrash», aux côtés de Loudblast, AGRESSOR réalisa le 1er disque de Thrash Metal Français en 1988.

Premier groupe français à avoir jamais signé sur un label international suite à l‘enregistrement de la demo « Orbital Distortion » en 1989, Agressor, quelques mois après la chute du mur de Berlin, enregistre « Neverending Destiny » au Skytrak studio produit par le producteur de Bathory et sorti chez Noise Records. Cet album s'impose à l'époque comme relativement novateur au vu du contenu de certains textes (orientés SF quand la mode est à l'Occulte et au gore), mais surtout par son artwork signé du très célèbre dessinateur des années 70 Philippe Druillet ("Les Aventures de Lone Sloane", "La Nuit",). L'album reçu un très bon accueil international de par son mélange assez original (pour l'époque) de Thrash brutal et de Death "technique" (le genre n'existait pas encore), ce qui  le propulsa au devant de la scène.

Deux ans après, quand il sort en 1992, « Towards Beyond » fait l'effet d'un énorme pavé dans la mare. Enregistré en Suède au Montezuma studio produit par The Boss en personne (Bathory) et sorti sur Black Mark Prod., il mélange musique médiévale et Death assez technique, riffs Thrash, et passages ultra-lourd avec un son caverneux, l'album s'impose d'emblée comme l'une des meilleures surprises Death d'une année 1992 pourtant fort millésimée, mais surtout comme le meilleur album sortit par un groupe français cette année-là.

La Face Agressor du  Split LP « Licensed to Thrash », a été réédité en 1993 par Black Mark Prod. en MCD sous le nom de « Satan Sodomy ».

Avec «Symposium of Rebirth » en 1994, Agressor continue à suivre leur style en restant fidèle à leurs racines tout en explorant un nouveau terrain avec les Chœurs de l’Opéra de Lyon qui ont été engagé pour l'enregistrement et avec la participation de Barney Greenway, chanteur de Napalm Death sur une reprise de Terrorizer. L'album alterne morceaux acoustiques médiévaux avec de la pure brutalité Death, des choeurs d'opéra sur des blast-beats, des reprises de la musiques du film « Conan le barbare » et une technicité hallucinante pour l'époque.

Le groupe enchaîne les tournées et concerts avec des groupes tels que Sinister, Wargasm, Morbid Angel, Obituary, Pestilence et Biohazard,

Après leur tournée en Grande-Bretagne avec Cradle Of  Filth en Juin 96, Alex commence à travailler pour Black Mark Prod et devient guitariste pour Ibanez.

A cause de  toutes ces activités, Agressor ne revient qu’en 2000 avec « Medieval Rites », enregistré avec la participation de nombreux musiciens différents: un flutiste, un violoniste, un tromboniste, une chanteuse d'opéra, plus d'autres personnalités de la scène Metal : Krell et Christina (Bloodthorn), Morten Nielsen (ex-batteur de Mercyful Fate), Kai Hahto (Rotten Sound, Enochian Crescent).

S’en suivra une tournée avec Bloodthorn, …and Oceans et le MCD « The Spirit of Evil » contenant également une plage rom avec deux vidéos enregistrées à Marseille en 2000 lors d’un concert avec Mayhem et la participation de James Murphy de Testament/Death/Obituary...

En janvier 2002, le groupe organise un concert anniversaire au Midem de Cannes dont la vidéo sort en 2006 sur un DVD accompagnant l’album « Deathreat » chez Season of Mist. Ce dernier se veut le plus brutal et le plus rapide que le groupe ait jamais enregistré renouant ainsi avec ses racines extrêmes aux bout de plus de 20 ans de carrière.

 Le line-up se compose de :

Alex COLIN-TOCQUAINE : Guitare/chant

Joël GUIGOU : Basse

Pierre "Gorgor" SCHAFFNER : Batterie

Pierrick VALENCE : Guitare

Alex, le leader, a collaboré au sein de groupes tels que Loudblast, Anorexia Nervosa, Bloodthorn E-Force (ex-Voivod), est notamment endorsé par Ibanez, et est intervenant au très célèbre Music Academy Int. de Nancy.

Joël a reformé son groupe de Thrash : Outburst où il y joue de la guitare.

Gorgor a joué dans de nombreuses formations dont Belef & Imperial Sodomy.

Pierrick, officie dans Phazm à la guitare et au chant et Scarve où il a le poste de chanteur. Il a été

endorsé par Ibanez après être sorti promotion-major du M.A.I.

Avec leur fusion Death-Thrash Metal teintée de Black Metal, AGRESSOR a la réputation d’un groupe innovateur et original.

 

© Agressor